Mes retrouvailles avec Paul Emploix

Publié le par Sen

Ca y est, mes « vacances » sont écoulées. Oui, parce que jusqu’à maintenant je ne travaillais plus, mais j’étais encore en congés. Donc je me suis levée ce matin avec un petit pincement : je savais que Paul Emploix et moi n’allions pas tarder à nous retrouver.

 

lettre-pole-emploi.jpgNous nous sommes fréquentés à plusieurs reprises par le passé. J’avais toujours fini par rompre nos relations, pour un autre Emploix. Il faut dire que Paul, en général on est content de le quitter. Il a un côté inaccessible, pas très compréhensif, voire parfois franchement balourd assez déplaisant. Quand il ne se hasarde pas carrément à vous sortir des jugements tout faits sur vous et votre situation alors qu’après tout, on n’est pas si intimes que ça. Quelquefois même, il a rompu sans raison apparente pour finalement reprendre le cours de notre relation (parfois laborieusement) sans la moindre excuse !

 

Au cours de la matinée, je prends donc mon courage à deux mains et entreprends de renouer le contact avec Paul par Internet. Oui, parce que je sais qu’il n’est pas super disponible, alors me faire envoyer paître cash dès ma première prise de contact pourrait mal me disposer pour la suite. Je préfère donc me connecter sur son site (C’est une célébrité Paul ! Des millions de gens se sont connectés sur son site perso !) puis je me dirige vers l’onglet des vieilles connaissances.

 

Là, avec son tact habituel, Paul me demande d’ores et déjà des tas d’informations : mes vieux pseudo et mot de passe dont je ne me suis pas servi depuis notre dernière rupture et mon code postal. Je dois fouiller un peu à la fois dans ma mémoire et dans mes vieux dossiers de recherche d’emploi. Je remets finalement la main sur les infos en question et lui soumet avec douceur. Et là le rustre fait mine de ne pas me reconnaitre et me demande en plus mon numéro de sécu, ma date de naissance et mon adresse Email ! Ca y est, ça me revient doucement. Non, décidément Paul Emploix ne me manquait pas. Avant même de le rencontrer et de lui parler en face, il est déjà désagréable. Ces nouvelles informations données ne changent rien à l’affaire. Paul ne me trouve pas sur sa liste et je n’ai pas le droit de rentrer.

 

Bon, eh bien puisque Monsieur fait mine de ne pas me connaitre, je tourne les talons et m’en vais… pour mieux revenir 5 minutes après en feignant cette fois moi aussi la surprise : « Oh ! Bonjour ! C’est sympa ici ! Comment ? Non, c’est la première fois que je viens. C’est par là ? Ok, merci. »

 

Et cette fois je remplis un formulaire d’inscription pour nouveaux venus avec moult informations, que je valide.

… pour m’entendre dire que mon inscription est impossible et que je devrais contacter Paul plutôt par téléphone au 3949.

 

Bon, et bien ça commence bien cette affaire là……..

Commenter cet article

Caroline 16/06/2010 11:36



Tiens, c'est marrant, on a tous les mêmes retissences avec ce Môssieu :(


Bon courage et si je peux me permettre un conseil, s'il y a moyen d'éviter au maximum d'aller les voir, y a les réseaux sur Internet : viadeo, linked in, voire facebook...



Sen 16/06/2010 14:03



héhé, bonjour Caroline!


Pour ce qui est d'éviter M. Paul, c'est effectivemetn pas plus mal, mais dois-je rappeler que c'est
Monsieur qui insiste pour qu'on se voit régulièrement? Et puis quand on est indemnisé, on doit rendre des comptes! Donc il faut maklheureusement faire avec. Mais effectivement les réseaux sociaux
et autres sites dédiés à l'emploi sont un complément important à Paul Emploix, il ne faut pas les négliger, ça peut toujours aboutir sur quelque chose!


 



Sebdu62 14/06/2010 17:04



Finalement, Paul Emploix n'est pas si différent que notre ancienne camarade Anne Peux (ça sonne bien moins ça...) lol



Sen 14/06/2010 19:23



Haha! moi j'aurais dit Anne Péheut ;-))) mais effectivement, ils doivent être cousin et cousine!!!



sab 14/06/2010 14:56



Sacré Paul! Il ne change pas...moi je l'ai vu il y a 15 jours et toujours pas de nouvelles!



Sen 16/06/2010 14:05



Coucou Sab!


voilà qui est rassurant, tiens..... j'espère que ça ne va pas trainer durant des semaines tout ça... c'est déjà assez désagréable comme ça!